Photographies diptyques « objets des friches »

En réalisant mes prises de vue sur l’architecture des friches industrielles de La Bastide, j’ai remarqué un grand nombre d’objets. Ces “objets” sont emblématiques du site de la caserne Niel. Endémiques de la caserne, ou simplement laissés ou jetés. J’ai eu comme démarche de les collecter et de les photographier dans mon studio. L’intention était de les sublimer par la lumière et par tout le soin que l’on apporte à une photographie en studio, mais surtout de les laisser intacts. Ma démarche artistique se situe entre la photographie rigoureuse et architecturale et la photographie conceptuelle. Je voulais que les objets et les images architecturales se confrontent et interrogent sur leurs rapports esthétiques dans leurs montages. L’idée était de témoigner de la trace laisser par ces objets au cours du temps. Ces montages, on fait l’objet d’un long travail de réflexion sur leurs associations en diptyque. Dans la finalité, c’est une série de 30 images.